Qui est Bulle d’équilibre ?

Laurence Antonucci Massage Thionville hypnose metz

Cette photo est spéciale à mes yeux.

En commençant à écrire cet article, c’est elle qui m’est venue à l’esprit. Pourquoi ?

Je ne sais pas si elle provoque une émotion particulière en moi, parce que je l’aime beaucoup, tout simplement, ou si c’est ce qu’elle symbolise qui me touche tout spécialement.

C’est un bout de mon parcours que j’ai envie de vous partager ici, alors que j’écris ce texte à l’aube de la reprise de mon activité, après quelques mois de congés maternité et que je prends conscience que je ne me suis jamais vraiment présentée.

A 37 ans, me voilà maman, en tout cas, j’apprends chaque jour à le faire, et je sais que ce tournant dans ma vie va bousculer toutes mes certitudes !

Ma grossesse, mon accouchement et ces quelques mois qui viennent de s’écouler ont été teintés de tout un tas d’émotions fortes, différentes, contradictoires, joyeuses et parfois difficiles. Et c’est sans doute tout cela qui me donne aujourd’hui l’envie de parfois vous partager mon (mes) expérience(s), car je sais, je sens, qu’elles parleront forcément à certain(e)s.

Derrière Bulle d’équilibre, donc, il y a la femme, fille, maman, conjointe, sœur, amie, thérapeute, formatrice, savonnière à mes heures perdues, « relookeuse d’objets » et ces multiples rôles que je peux prendre au quotidien (et que l’on m’attribue parfois aussi !)

L’année du changement

Revenons-en à nos moutons, en 2017 donc, date ou a été prise cette photo, a été l’année d’un gros tournant professionnel. En septembre, je démissionnais de mon job dans la finance à Luxembourg. Le seul, l’unique, en tant que salariée, après presque 12 ans !

L’idée de changer de voie à mûri pendant des années. J’étais intimement convaincue que je n’avais rien à faire dans cette voie mais je ne savais pas comment j’allais aborder ce tournant. J’ai beaucoup travaillé sur moi, et un jour, rencontres et parcours de vie aidant, j’ai décidé de commencer des formations. L’hypnose a été ma première porte d’entrée dans ce monde du développement personnel.

Dans mon expérience, la vie en entreprise n’est pas la vie rêvée : j’avais un job qui ne me nourrissait pas et m’apportait son lot de déconvenues : stress, heures supp’, tensions avec certains collègues, la hiérarchie … J’étais à côté de mes pompes, dans un confort matériel bien installé, certes, mais je voyais filer les années avec le sentiment de passer à côté de ma mission de vie (que je ne connaissais pas encore !)

Je n’étais clairement pas à l’écoute, et j’étouffais ma créativité, mes envies, mon potentiel. Soyons clairs que la fatigue et le stress n’aident pas à imaginer la meilleure version de soi-même ou sa vie professionnelle rêvée. Quand on a la tête dans le guidon, on est juste dans la survie : dormir, se reposer, se nourrir (et encore, pas tout le temps…) avoir un semblant de vie sociale (en tout cas c’était mon cas). Jusqu’au jour où je me suis réveillée : car finalement, on ne devient pas professionnel du Bien-être par hasard, tout est déjà là, on s’écoute, ou on ne s’écoute pas.  Parfois aussi ce n’est pas (encore) le moment. Tout vient à point à qui sait attendre.

J’entends certaines personnes me dire : « quelle chance d’en être là ou tu es ! », « j’admire ton parcours », « quel bonheur de faire ce que tu aimes et d’avoir eu le cran de tout plaquer ! » Ça me fait sourire à tous les coups. D’abord je me dis, « c’est vrai j’ai de la chance » et puis je suis vite rattrapée par la réalité : ce n’est pas de la chance, mais du travail. Toute mon énergie est allée dans ce projet, avec l’investissement physique, psychologique, financier, que ça a représenté.

C’est un chemin épanouissant, certes, mais avouons-le, pas toujours facile et confortable. (Et c’est pour ça que ça me plait tellement 😉)

La vie de professionnelle dans le bien-être, c’est un peu comme la vie de maman : ce sont de grandes joies, des moments de fierté, de sentiments d’accomplissement de soi, de gratitude, d’amour, de bien-être. Mais comme avec son bébé, les jours ne se ressemblent jamais.

Ce sont aussi des doutes, de l’incertitude, de l’insécurité matérielle, de la charge mentale : être entrepreneur aujourd’hui, ce n’est pas inné, (en tout cas pas pour tout le monde) c’est un métier qui s’apprend. Par exemple, on peut-être très doué dans son domaine, avoir des prédispositions à accompagner et ne pas savoir parler de soi, car l’on n’a pas assez confiance, ou peu d’estime de soi. Car oui, quand on est entrepreneur, on prend toutes les casquettes qui vont avec.

Mon expérience de vie privée avec ses failles et ses cassures, ma vie professionnelle passée, mes formations, mon expertise, mes défauts, mes qualités, MOI, tout ça, c’est Bulle d’équilibre. Et c’est comme ça que j’aime vous accompagner dans vos parcours de vie, quels qu’ils soient. Laurence, humaine, imparfaite, vivante. C’est ce qui me pousse à continuer ce que peut-être je fais le mieux : vous aider à révéler votre potentiel, comme d’autres l’ont fait pour moi et le font encore aujourd’hui.

Pour en revenir à cette photo, elle symbolise tout le chemin parcouru depuis 2017 :

  • Formations en poche, j’ai quitté le salariat pour créer Bulle d’équilibre en janvier 2018,
  • J’ai continué à me former pour vous accompagner, vous, particuliers, avec des outils tels que l’hypnose, la PNL, le Massage Bien-être, la somatothérapie et la sexothérapie,
  • Aujourd’hui formatrice au sein de TAcT & Bien-être Formations Grand Est j’ai à cœur de transmettre, et d’accompagner les personnes qui envisagent la reconversion professionnelle dans le domaine du Bien-être,
  • Ma connaissance du monde de l’entreprise et mon parcours m’ont donné envie d’y retourner, cette fois, avec la casquette de formatrice et animatrice d’ateliers en développement personnel,
  • En septembre 2021 est née La Bulle, centre Bien-être, fruit de la rencontre de 4 personnalités différentes et complémentaires 😊
  • Mars 2022 : de nouveaux changements se profilent : guettez le site internet et la page Facebook, des changements sont à venir dans un futur proche :
  • Mise à jour du site internet,
  • Articles de Blog,
  • Newsletter (ici pour vous inscrire !)
  • Annonce d’ateliers, de stages en développement personnel

Je vous retrouve à la Bulle, au carré le Kem, 3 rue du Linkling à Terville pour vos séances individuelles à partir du mois d’avril : Me contacter

A très vite !

Laurence

 

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.